Ada


Installation pérenne pour le lycée Simone de Beauvoir à Gragnague, région Occitanie, 2022


Dimensions : 47m2, 100 mètres linéaire
Matériau : Mosaïque en verre

Conception artistique : Magali Desbazeille
Production Déléguée : Olivia Sappey, bOssa
Simulation 3D : Olivier Glon
Fabrication : Atelier NI
Graphisme : Axel Durand
Commande de la région Occitanie
Architectes : Atelier méridional Joel Nissou et Atelier d’architecture Malisan

À propos d’Ada Lovelace et des femmes dans le numérique


Description

L’œuvre Ada questionne le langage dans sa dimension sociétale et intime, politique et poétique. L’usage de l’écrit, des mots, de la lettre, fait œuvre dans ce lieu de transmission des savoirs qu’est un lycée. La place de l’écrit académique est au centre de l’enseignement, les écrits numériques sont au cœur des pratiques des lycéennes et des lycéens de notre époque.
La génération de lycéens, née après l’an 2000, a un rapport à l’écrit comme aucune génération ne l’a eu auparavant. Si l’on peut se questionner sur la qualité de leurs écrits, c’est une génération qui, quantitativement parlant, produit plus d’écrits qu’aucune autre génération. L’invention de mots, le collage, l’abréviatif, la fragmentation, le décodage sont au centre de leur communication.
L’œuvre rend hommage à Ada Lovelace (1815-1852), pionnière de la science informatique. Mathématicienne anglaise disparue à 36 ans, Ada Lovelace conçoit le premier programme destiné à être exécuté par une machine en 1843. À ce titre, elle est considérée comme la première programmeuse de l’Histoire et l’inventrice du premier algorithme. Ada Lovelace anticipe l’informatique, l’ordinateur et les neurosciences. Ce qu’elle évoque par science poétique dans ses notes, ce sont les germes de l’intelligence artificielle, au cœur de notre évolution sociétale contemporaine. Elle voulait que les calculateurs puissent programmer musique, peinture et poésie devenant ainsi les partenaires de l’imagination.
Le texte, en code binaire 0 et 1, est un extrait de la citation d’Ada Lovelace?: « Si vous ne pouvez pas me donner la poésie, ne pouvez-vous pas me donner la science poétique ? ».
Le choix de cet extrait ouvre des questionnements sur les rapports entre les sciences et l’art ainsi que sur la nature même de la poésie.


Livret pédagogique





Vue générale de l’œuvre



Vue générale de l’œuvre



Vue de détail de l’œuvre



Vue de détail de l’œuvre



Vue de détail de l’œuvre



Vue de détail de l’œuvre



Simulation 3D

Ada


Permanent installation for a Hight School building “Simone de Beauvoir”, Gragnagne, near Toulouse, south of France, 2022.


Dimensions: 47m2
Materiel: glass mosaic

Artistic design: Magali Desbazeille
Project management: Olivia Sappey, bOssa
Simulation: Olivier Glon
Construction: Atelier NI
Graphism: Axel Durand
Commission from the Occitanie Gerion


About Ada and women in the digital world



Description

COMING SOON




View of the installation



View of the installation



Detail



Detail



Detail



Detail



3D Simulation