Tu penses donc je te suis


Installation vidéo interactive, 2000.



Conception artistique : Magali Desbazeille
Conception sonore et interactivité : Siegfried Canto
Ecrivain invitée : Christine Beigel

De l'anonymat des transports en commun et de la circulation des pensées intérieures dans la promiscuité de la foule…





Description

Le spectateur marche sur une image vidéo projetée sur le sol même du lieu. L'image représente des piétons préalablement filmés par en dessous, à travers un sol transparent. Au contact avec l'image d'un piéton filmé, le son se déclenche et le spectateur entend les pensées intérieures de ce dernier.

Les piétons filmés sont peut-être eux aussi passés là à un certain moment. Ils constituent comme les spectateurs la mémoire du lieu. L'image vidéoprojetée est la trace de cette présence.
Elle est comme un faux miroir. Surpris par les bribes de pensées intérieures, le spectateur se découvre lui-même avec humour. Est-il dévoilé à son insu ?

Les pensées intérieures portent un regard sur la communication humaine, sur la perception d'autrui, l'anonymat dans une foule. A chacun des cent trente piétons filmés correspond une voix, une pensée. Différentes langues rythment l'installation. Les pensées représentent la mémoire d'un lieu.

Tu penses donc je te suis existe en version Française, Anglaise, Flamande, Hollandaise et Autrichienne.




Vues générales de l'installation, détail du film vidéoprojeté au sol.


Remerciements : O.Ancelot, S.Allonbert, E.Baum ; F.Bedhomme, J.Betrancourt, P.Buteaux, R.Campagne, O.Cousin, D.Deggufroy, T.Gharavi, A.Jeanne, M.Kavirchine, GA.Kisfaludis, J.Lainé, P.Lamarche, C.Lidl, S.Malinaud, S.Millot, G.Rétoré, P.Reitlinger, S.Sayag.
A tous les participants et les prêteurs de voix, à tous ceux qui ont soutenu et aidé le projet.

Producteurs et partenaires : Association artère, Le Fresnoy Studio national des arts contemporains, Ministère de la Culture et de la communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles du Nord-Pas-de-Calais), Région Île-de-France "Bourses pour l'an 2000", Société FLIR Systems SARL, Société Doublet SA, Centre National Chorégraphique de La Rochelle, Théâtre du Nord de Lille, Ryerson university.

You think therefore I am (Following you)


Interactive video installation, 2000.



Artistic design : Magali Desbazeille
Sound design : Siegfried Canto
Invited writer : Christine Beigel

On anonymity in a public place and the flow of inner thoughts in the closeness of a crowd…





Description

The participant walks on a video projected image. The image presents pedestrians, filmed beforehand from underneath through a transparent floor. When the participant comes into contact with the image of filmed pedestrians, he or she hears their inner thoughts

Perhaps the filmed pedestrians also passed in that spot. Like the visitors, they are part of the memory of the place. The image is like a mirror.
The visitor is surprised by these fragmented inner thoughts and smiles to himself. Is he or she revealed despite himself ?

There are 130 filmed pedestrians and as many thoughts and varying voices. Various languages create a rhythm in the installation. The thoughts represent the memory of the place.

You think therefore I am (following you) exists already in French, English, Flemish, Dutch and Austrian versions.




Vue of the installation. Extract of the film



Thanks: O.Ancelot, S.Allonbert, E.Baum ; F.Bedhomme, J.Betrancourt, P.Buteaux, R.Campagne, O.Cousin, D.DEggufroy, T.Gharavi, A.Jeanne, M.Kavirchine, GA.Kisfaludis, J.Lainé, P.Lamarche, C.Lidl, S.Malinaud, S.Millot, G.Rétoré, P.Reitlinger, S.Sayag.
To all the particpans and to all those who gave their help and support

Producers and partners: artère association, Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains, French Ministry of Culture and Communication (Regional Direction for Cultural Affaires of Nord-Pas de Calais), Île de France Region "Bourses pour l'an 2000", FLIR System, Doublet, Centre National Chorégraphique de La Rochelle, Théâtre du Nord de Lille, Ryerson University.